?

Conseils pour l'entretien de vos sols Triflex

Les systèmes Triflex sont conçus pour limiter au minimum les travaux d’entretien réguliers. Mais bien sûr, vous pouvez souhaiter les nettoyer régulièrement pour des raisons esthétiques. Dans tous les cas, il est conseillé de nettoyer et d’inspecter chaque sol au minimum une fois par an, idéalement à l’automne. Ainsi, les éventuels défauts occasionnés par des dommages mécaniques, par exemple, pourront encore être réparés avant l’hiver.

Le but de ce programme est de vous permettre de nettoyer votre sol synthétique dans les situations les plus fréquentes. La composition, dès la réception des travaux, d’un programme d’entretien en bonne et due forme, où la fréquence des nettoyages est fonction de l’utilisation du sol garantira non seulement l’aspect représentatif de votre sol, mais aussi sa fonctionnalité.

Nous sommes convaincus que ces conseils vous aideront à personnaliser idéalement le programme d’entretien et de nettoyage de votre sol.

Triflex reiniger

Généralités

Nous souhaitons commencer par quelques informations complémentaires aux conseils d’entretien et de nettoyage ci-dessous afin de vous permettre de choisir les conseils adaptés à votre finition.

Contrôle, types de salissures et produit de nettoyage:

Controle

  • Contrôlez la présence éventuelle de condensation, d’infiltration ou de fuites, mais aussi de zones humides, de taches, etc.
  • Contrôlez l’étanchéité de tous les détails.
  • Contrôlez la présence éventuelle de dommages mécaniques ou chimiques aux endroits où la membrane est exposée.
  • Contrôlez et nettoyez tous les relevés, systèmes d’évacuation des eaux, rigoles, etc.
  • Éliminez les éventuelles végétations avec précaution.
  • Éliminez toutes les salissures de la surface et tout ce qui pourrait endommager la membrane.

Types de salissures

Avant de nettoyer un sol, vous devez plus ou moins savoir à quel type de salissure vous avez à faire. Les salissures se classent en différents types. En dehors de certains secteurs spécifiques, les salissures d’un sol se répartissent en moyenne comme suit:

  • Poussières et particules volatiles (environ 80 %)
  • Salissures collantes (environ 15 %)
  • Salissures incrustées (5 %)

Il est important de savoir qu’une salissure sèche s’élimine toujours à sec. Vous devez donc d’abord éliminer les poussières et particules volatiles avant de nettoyer le sol à l’eau. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un aspirateur, un chiffon à dépoussiérer ou un balai. Nous vous conseillons de privilégier l’aspirateur. En effet, le balayage ne permet de rassembler que les gros débris, les fines particules de poussières s’envolent un instant avant de se reposer sur le sol.

En nettoyant le sol à l’eau après avoir éliminé les poussières et particules volatiles, vous obtiendrez au final un résultat beaucoup plus propre qu’en nettoyant directement à l’eau. L’élimination des poussières et particules volatiles n’est pas uniquement destinée à garantir un bel effet optique, mais aussi à préserver votre sol.

Pour éliminer les salissures collantes, vous devez toujours utiliser de l’eau ou un solvant, éventuellement en association avec un produit nettoyant et une machine adaptée.

Les salissures se classent toujours en deux catégories :

  • Organiques
  • Minérales

Organiques = d’origine végétale ou animale. Quelques exemples : graisses, amidon, sucre, protéines, urine, etc.


Minérales = d’origine autre que végétale ou animale. Quelques exemples : pierres, sable, métaux et oxydes de métaux. Les salissures minérales les plus fréquentes sont le calcaire et la rouille.

Cet inventaire est nécessaire pour déterminer le type de produit nettoyant à utiliser. Pour les salissures organiques, vous aurez besoin d’un produit alcalin. Alors que vous devrez utiliser un nettoyant acide pour les salissures minérales.

Produit de nettoyage

Outre l’utilisation de machines, le produit de nettoyage est un facteur important pour l’entretien des surfaces. Un produit mal choisi ne donnera pas le résultat souhaité, il risque même d’endommager votre sol.

Il est donc primordial de bien choisir le produit nettoyant à utiliser. Il existe 1001 sortes de produits de nettoyage différents. Et, à première vue, ils se ressemblent tous. Tous ces produits, ou presque, sont à base de savon. Or, la propriété du savon est qu’il attire les salissures. L’inconvénient des produits de nettoyage au savon est qu’ils laissent toujours une fine pellicule sur sol. Une pellicule qui va attirer les salissures, si bien que le sol se re-salira plus vite. Et comme la saleté reste collée à la pellicule de savon, elle risque d’abîmer le sol lorsque celui-ci est piétiné.

Il en va de même pour les produits de nettoyage qui contiennent des polymères. Ils font briller le sol, mais laissent aussi une sorte de pellicule de cire derrière eux.

Chaque produit nettoyant à base aqueuse a un certain pH. C’est ce pH qui détermine si le produit est acide ou alcalin. Le pH est en outre important pour évaluer l’agressivité d’un produit pour la peau, les yeux et les vêtements. Le pH peut aller de 0 à 14, une valeur de 7 indiquant un produit neutre.

Les produits alcalins ont un pH supérieur à 7 et sont utilisés pour éliminer les salissures organiques (caoutchouc, huile, etc.). La règle est la suivante : plus le pH est élevé, plus l’alcalinité du produit est grande. L’utilisation de produits très alcalins requiert aussi une grande prudence, car ils peuvent notamment attaquer la laine, la peinture, l’aluminium et d’autres métaux légers.

Les produits acides ont un pH inférieur à 7 et sont utilisés pour nettoyer les salissures minérales (rouille, calcaire, etc.). Plus le pH est bas, plus le produit est acide.
L’utilisation de produits de nettoyage acides nécessite toujours de grandes précautions, car ils peuvent attaquer divers matériaux, tels que le métal, le béton, le plastique, le textile, la peinture et les joints.

Avant de nettoyer un sol, il faut examiner et évaluer son état de saleté.

Ne mélangez jamais un produit de nettoyage avec du chlore! Ce mélange risque de générer des vapeurs toxiques dangereuses pour l’environnement. Pour bien nettoyer un sol, il est important de diluer le produit de nettoyage dans la bonne quantité d’eau. Utilisez un récipient gradué pour respecter les proportions prescrites. Les molécules présentes dans le produit de nettoyage se lient aux saletés et les décollent pour qu’elles puissent être emportées par l’eau. Si vous utilisez trop de produit détergent, les molécules qui ne parviennent pas à se fixer aux impuretés vont rester sur le sol et y laisser un voile. Pour éliminer ces molécules excédentaires, il suffit de rincer le sol une nouvelle fois à l’eau. Pour l’entretien périodique de vos sols Triflex, vous pouvez utiliser le produit Triflex MC. Efficace sur les impuretés organiques, ce produit s’utilise à un dosage de 1:10 à 1:80 en fonction du degré de salissure. Il existe en deux versions : une pour le nettoyage à la main et une pour le nettoyage à la machine (LS). Si vous êtes confrontés à des taches de rouille et de calcaire, nous vous conseillons de consulter votre conseiller technique pour déterminer le meilleur produit à appliquer.

reinigen Triflex

Nettoyage : à la main ou à la machine

Le résultat final d’un sol synthétique nettoyé à l’eau dépend systématiquement de la méthode utilisée. Outre le lavage manuel, il existe différents types de machines pour nettoyer un sol synthétique.

Nettoyage avec lavage manuel, laveuse de sol, laveuse monodisque ou nettoyage à haute pression:

Lavage manuel

Le nettoyage à la main demande beaucoup d’effort, mais vous pouvez exercer une bonne pression sur la serpillère. Si vous optez pour le nettoyage à la machine, vous devez dans tous les cas faire à la main tous les endroits inaccessibles à la machine (dans les coins). Le frottoir utilisé pour cela est aussi appelé un doodle-bug.

Diluez le produit de nettoyage dans la quantité d’eau prescrite, versez la solution sur la surface à nettoyer et laissez agir 10-15 minutes.

Une fois le sol nettoyé, aspirez l’eau.

Rincez le sol à l’eau claire et aspirez-la à nouveau avec l’aspirateur eau et poussière.

Laveuse de sol

Cette machine permet de transporter une réserve de mélange produit nettoyant-eau et de le répandre sur le sol. Les laveuses de sol sont parfaites pour l’entretien quotidien de votre sol, car elles le nettoient au moyen de brosses ou de tampons. Le recours à ces machines demande beaucoup moins d’effort et de temps que le
nettoyage à la main. Mais il est n’est pas possible d’appuyer plus ou moins fort sur la brosse ou le tampon. L’avantage de cette machine est qu’elle aspire directement l’eau sale.


Les sols lisses se nettoient avec un tampon. Il s’agit d’un disque monté sous la machine. Ces tampons existent en différentes duretés. Plus la couleur est foncée, plus le tampon est rigide. Pour les sols synthétiques, nous conseillons un tampon beige épais ou un tampon rouge. Si le tampon rouge ne produit pas de résultat satisfaisant sur un sol fortement encrassé, l’utilisation d’un tampon vert peut être envisagée. Si vous utilisez un tampon fin, le disque risque fort d’adhérer au sol.
Ne lavez jamais un sol sec avec un tampon sec!

Les sols rugueux se nettoient avec un disque à brosse. Le disque se monte aussi sous la machine, à la place du support de tampon. Sur un sol inégal, une brosse douce donnera en définitive un meilleur résultat. Les poils sont plus souples et s’adaptent mieux aux reliefs.

  1. Diluez le produit de nettoyage dans la quantité d’eau prescrite et versez la solution dans le réservoir de le machine.
  2. Définissez votre itinéraire au préalable.
  3. Pour l’entretien quotidien, vous pouvez actionner les fonctions nettoyage et aspiration en même temps.
  4. Pour l’entretien périodique, nettoyez d’abord le sol sans aspirer. Laissez le produit agir pendant 10-15 minutes et repassez une nouvelle fois, cette fois en activant simultanément les fonctions nettoyage et aspiration.
  5. Examinez le résultat et répétez localement l’opération si nécessaire.

Laveuse monodisque

Cette machine est dotée d’un disque autopropulsé de forme circulaire. Le disque peut se composer d’un tampon ou d’une brosse. Il est possible d’influencer quelque peu la pression exercée sur le sol synthétique en soulevant ou en enfonçant la poignée. Cette possibilité facilite l’élimination des salissures incrustées. Si vous nettoyez un sol synthétique avec une machine monodisque, nous vous conseillons d’en choisir une dont le régime est réglable ou le plus bas possible. Cela augmente l’adhérence au sol, et donc l’action nettoyante.

  1. Diluez le produit de nettoyage dans la quantité d’eau prescrite.
  2. Répartissez la solution sur la surface à nettoyer.
  3. Laissez le produit agir pendant 10-15 minutes.
  4. Nettoyez minutieusement le sol à la machine.
  5. Aspirez l’eau sale avec l’aspirateur eau et poussière.
  6. Répétez l’opération (nettoyage + aspiration) une deuxième fois.
  7. Examinez le résultat et recommencez si nécessaire.

Nettoyage à haute pression

Éliminer de la surface les éléments détachés, la poussière, les saletés, etc. manuellement à l’aide d'une brosse. Utiliser l'appareil de nettoyage à haute pression avec un concentré nettoyant dilué. Brosser la surface manuellement alors qu’elle est encore humide et savonneuse. Rincer la surface avec de l’eau claire froide.

Restrictions:

  • La température de l’eau ne peut pas dépasser les 50 °C.
  • La pression ne peut pas dépasser les 50 bar.
  • Le pulvérisateur doit être placé à une distance d’au moins 50 cm de la surface..
  • Les produits nettoyants à base de solvant ou de dérivés de solvant ne peuvent pas être utilisés.

Triflex SPRL se réserve le droit de contrôler les méthodes de nettoyage appliquées. Les méthodes et produits de nettoyage qui ne sont pas prévus dans cette note d'information et pour lesquels Triflex n’a transmis aucune autorisation écrite peuvent entraîner une exclusion de garantie.

reinigen parkeren Triflex

Premier nettoyage d’un nouveau sol

  • Avant d’utiliser un nouveau sol pour la première fois, il est conseillé de le nettoyer à fond. En effet, le sol est généralement encore vide à ce stade, ce qui facilite son nettoyage. La surface peut être un peu grasse et attirer les salissures. Si ce premier nettoyage n’est pas réalisé correctement, l’entretien ultérieur demandera plus d’effort et il sera plus compliqué de maintenir la propreté du sol.
  • Le premier nettoyage doit être réalisé avec un produit fortement alcalin, qui possède les caractéristiques dont nous avons parlé plut tôt dans ce document. Pour un résultat optimal, nous vous conseillons d’utiliser une machine monodisque équipée d’un tampon rouge. Après le premier passage, aspirez le sol et répétez l’opération à l’eau claire.
  • Nous vous conseillons de faire un premier lavage à l’eau environ 7 jours après la réception des travaux.

Nettoyage quotidien

  1. Éliminez d’abord les poussières et particules volatiles au balai antistatique ou à l’aspirateur. Essayez d’identifier le problème des poussières et d’y parer. (Pensez par exemple à installer un bon paillasson).
  2. Pour l’entretien quotidien, utilisez un produit légèrement alcalin qui cumule les conditions suivantes: 
    - sans savons, ni polymère ; peu moussant ;
    - pH compris entre 7 et 13 (sous forme pure) ;
    - sans ou quasiment sans soude.
    Si vous utilisez un produit contenant un savon ou un polymère, celui-ci laissera une fine pellicule sur le sol. Cette pellicule contient du savon, qui attire la saleté. Le sol se re-salira donc plus vite. Pour couronner le tout, ces résidus de savon risquent de rendre le sol glissant.
  3. Diluez le produit de nettoyage dans la quantité d’eau prescrite, en utilisant un récipient gradué.
  4. Utilisez une serpillère en microfibres pour récurer le sol. N’utilisez pas trop d’eau, car toute l’eau excédentaire laissera des traces de calcaire sur le sol. L’avantage de la serpillère en microfibre est qu’elle capture vraiment les salissures. En outre, elle ne fait pas de marques sur les murs. Contrairement à la serpillère à franges, qui déplace les salissures de gauche à droite et qui laisse de l’eau et de la crasse sur les murs en cas de contact.
  5. Essayez d’éviter le passage sur le sol tant qu’il n’est pas sec.

Nettoyage périodique ou localisé

  1. Éliminez d’abord les poussières et particules volatiles au balai antistatique ou à l’aspirateur.
  2. Évaluez le type de salissure qui colle au sol. Si vous voyez plusieurs taches ou plusieurs types de salissures au même endroit, l’inventaire doit être fait tache par tache.
  3. Définissez le produit détergent à utiliser d’après le type de salissure. Le degré d’incrustation des salissures détermine la puissance du produit.
  4. Choisissez la manière dont vous souhaitez nettoyer le sol : à la main ou à la machine.
  5. Choisissez le tampon ou la brosse à utiliser.
    - Pour les sols lisses, nous conseillons un tampon rouge épais. Face à des salissures trèsincrustées, vous pouvez aussi envisager un tampon vert.
    - Pour un sol rugueux, utilisez une brosse douce. Celle-ci se monte sous la machine, à la place du tampon.
  6. Une fois l’eau sale aspirée, le sol est prêt à l’emploi.

Soyez attentif aux points suivants :

  • Les produits très acides ou alcalins peuvent attaquer les vêtements et autres matériaux.
  • Le produit de nettoyage ne doit contenir ni savon, ni polymère.
  • Utilisez un produit peu moussant.
  • Assurez-vous que le produit n’endommagera ni le sol synthétique, ni la machine.
  • Utilisez un récipient gradué pour respecter les proportions prescrites de produit et d’eau.

Consultez également notre page FAQ avec beaucoup de questions fréquemment posées concernant l’entretien des sols synthétiques ou téléchargez le conseil pour entretien de vos sols au format pdf.

vers FAQ

Contact

Souhaitez-vous en savoir plus sur les produits et systèmes Triflex? Ou avez-vous une question ou un défi? N’hésitez pas à nous contacter.